Rechercher
  • steindeborah

Hypnotiser sa douleur

Un des domaines d'application de l'hypnose thérapeutique est la gestion de la douleur.

La douleur chronique, les douleurs récurrentes, les douleurs aïgues... toutes les formes peuvent être apaisées.


Qu'est-ce qu'une douleur?

Selon l’Association internationale de l’étude de la douleur, elle est une expérience sensorielle et émotionnelle désagréable, liée à une lésion tissulaire existante ou potentielle ou décrite en termes d’une telle lésion. C’est donc une expérience complexe comprenant des caractéristiques tant sensorielles, qu’émotionnelles, cognitives et motivationnelles.


En quoi l'hypnose agit sur la douleur?

Nous percevons la douleur via les nerfs qui donnent l'information au cerveau. L'hypnose va permettre de travailler sur l'information reçue par le cerveau. Le cerveau est magicien et les capacités d'auto-guérison étonnantes, à l'instar du père de l'hypnose, M. Erickson. En effet, ce dernier atteint de poliomyélite a cherché à se rééduquer seul en expérimentant des phénomènes d'auto-hypnose. Toute l'histoire ici.


La douleur est propre à chacun, à la fois dans son intensité et son ressenti. Chaque séance sera donc unique et adapté au client. L'hypno-analgésie permet d'atténuer la douleur en utilisant l'imaginaire: qu'est-ce qui viendrait diminuer la douleur ou son intensité.

Par une approche, demandant au patient de devenir un partenaire actif, il est possible de modifier son expérience douloureuse aux niveaux sensoriel, émotionnel, cognitif et motivationnel. Les buts de l’hypnose, et plus particulièrement la pratique de l’auto-hypnose, permettent au patient de retrouver un certain contrôle de la prise en charge de sa douleur, de mobiliser ses propres ressources et de retrouver une autonomie. Le but n’est pas de supprimer toutes les douleurs, il arrive même que l’intensité de la douleur ne diminue pas, mais que l’hypnose aide le patient à gérer sa douleur d’une façon nouvelle, plus constructive, lui permettant d’améliorer sa qualité de vie.


Implications pratiques - L’hypnose permet d’apprendre au patient, entre autre, à gérer sa douleur au niveau de l’intensité, au niveau des émotions qui l’accompagnent et de l’aider à trouver des ressources l’aidant à se mobiliser - La pratique de l’autohypnose à domicile rend le patient actif de sa prise en charge et lui permet d’agir sur sa qualité de vie - L’hypnose peut être apprise par tout un chacun

- Le patient doit être motivé à faire de l’hypnose et doit pouvoir se concentrer

Obtenez plus d'informations sur la gestion de la douleur par l'hypnose. Avec Deborah Stein, hypnothérapeute >>>





21 vues0 commentaire